FORMATION PRO - Espaces intimes / espaces publics : intégrer la fiction dans l'espace du réel

Formation
Du 2 au 13 avril 2024
Inscriptions jusqu'au 1er mars 2024
Théâtre Joliette - Lenche
Marseille
Avec Karin Holmström, Dion Doulis, Stephan Pastor et Philippe Laliard, de Begat Theater
Espaces intimes / espaces publics

Begat Theater crée des expériences intimistes dans l’espace public. La compagnie développe de nouvelles formes d’écriture dramatique qui mettent en résonance des artistes, une histoire, un lieu et les spectateurs. Précurseurs dans le genre de balade sonore, les artistes maîtrisent l’écriture de parcours immersifs dans l’espace public : en synchronisant les déplacements du public au jeu des acteurs, au son, et aux images, et en laissant une place importante aux hasards qui surviennent dans des espaces non- dédies, ils réinventent les codes du théâtre à chaque nouvelle création. Les lieux traversés, surprenants ou ordinaires, créent un dialogue entre le propos narratif et le contexte ; la fiction est convoquée au cœur du réel. Begat Theater propose des expériences à vivre : le public est actif et la technologie est invisible, au service d’une histoire.

En s'appuyant sur un langage artistique perfectionné au cours des créations telles que Les Demeurées, Histoires Cachées, La Disparition et Askip, les artistes de Begat Theater proposent à un groupe de stagiaires de participer à des recherches autour des expériences immersives dans l'espace public, tout en transmettant les outils qu’ils ont développés pour explorer ce territoire artistique.
La formation est un parcours qui combine deux volets. Un volet « conception » dirigé par Karin Holmström et Dion Doulis, où les participant
·e·s abordent et prennent en main les outils fondamentaux de la compagnie en matière d’écriture et de création, y compris des outils techniques, et d'un volet « jeu » dirigé par Stephan Pastor, qui accompagne les participant·e·s dans le travail de présence et d'interprétation dans un espace in situ et avec un public.
À partir d'exercices d'observation, d’improvisation et d'écriture, et avec les outils de la compagnie en main, les participante·s aborderont la création des formes immersives et créeront des esquisses de scènes et de tableaux intimistes dans l’espace public.

Objectifs pédagogiques :

- Identifier les enjeux de la création in situ et les spécificités de l’expérience immersive dans l’espace public, et les outils pour l’aborder 
- Déterminer
les possibilités scéniques dans l’espace public
- Distinguer
les différentes façons d’approcher le mélange fiction-réalité (voire en inventer)
- Conscientiser
sa propre présence, dans la relation aux partenaires, dans le rapport aux espaces in situ, et dans le rapport aux spectateurs

MODALITÉS

Du 2 au 13 avril 2024 au Théâtre Joliette - Lenche, Marseille
Formation entièrement en présentiel
Durée du stage :
10 jours / 70 heures
Public concerné : artistes interprètes et metteur·e·s en scène qui souhaitent expérimenter le processus de création in situ.
Conditions d'accès : avoir des droits à la formation disponibles auprès de l'AFDAS (autres financements OPCO : nous contacter)
Tarifs : nous contacter
Informations & inscription : formationpro@lareplique.org / 04 26 78 12 80
Date limite d'inscription : vendredi 1er mars 2024
Dans un souci d'inclusion et d'amélioration de notre accessibilité, nous vous invitons à signaler d'éventuelles situations de handicap afin que nous puissions en tenir compte au mieux.

Intervenant(s)
Karin Holmström

Architecte de formation, scénographe et conceptrice de spectacles, Karin Holmström crée des spectacles pour l’espace public depuis 1993. Co-fondatrice de Begat Theater (créé à New York en 1992 et installé en France depuis 1994), elle est à l’initiative des créations de la compagnie et y travaille en tant que metteuse en scène, scénographe et comédienne. Entre 1994 et 2006, elle crée avec Begat Theater une dizaine de spectacles pour l’espace public qui traversent 27 pays. A partir de 2007, son travail évolue et elle conçoit des expériences intimistes et immersives pour l'espace public en développant de nouvelles formes d'écritures dramatiques qui mettent en résonnance une histoire, un lieu et le spectateur. Elle explore des espaces de jeu différents pour chaque création. Sa quête : partager l’intime et des expériences fortes en émotion. Elle est artiste complice de La Garance, Scène nationale à Cavaillon (2022-24) et artiste compagnon du Théâtre de la Joliette, Scène conventionnée art et création - expressions et écritures contemporaines à Marseille (2023-2025). Lauréate d’une bourse d’écriture de la Fondation Beaumarchais elle fait aussi partie du jury pour le prix de la SACD « Auteurs d’espace public » puis intègre plusieurs commissions consultatives pour le collège théâtre de la DRAC PACA, le comité d’experts Art du Mouvement pour la Région SUD et la commission pour l’aide nationale à la création pour les arts de la rue (DGCA). Elle vit dans les Alpes de Haute-Provence, dans une ancienne ferme, La Colle, qui est devenue un espace de création pour Begat Theater, ainsi qu'un lieu ouvert à d'autres compagnies et artistes pour leurs créations.

Dion Doulis

Dion Doulis est artiste du spectacle vivant et cinéaste de formation. Il est artiste associé au Begat Theater depuis bientôt 30 ans, ainsi que fondateur et directeur artistique de la compagnie OVNI (Objets Vécus, Narrations Interactifs). Après ses études de cinéma à New York University, il découvre le théâtre de rue en France avec Begat Theater. Il se forme aux diverses techniques de jeu corporel comme le masque, le clown et la commedia dell’arte (en France) ainsi que le Viewpoints et la technique Tadashi Suzuki (à New York). En 1997, il fonde WaxFactory, compagnie pluridisciplinaire new-yorkaise dont il tient la codirection artistique jusqu’à son départ en 2005. En 1999, il met en scène Le Jardin Aveugle avec Begat Theater, un spectacle de rue crée en complicité avec WaxFactory. De 2000 à 2004, il travaille avec Begat Theater ainsi qu’avec d’autres compagnies en France et aux États Unis : Compagnie Les Justins, Ripe Time Company, Iron Works, Collapsible Giraffe, The Pedestrian Project. Artiste-pensionnaire à l’Akademie Schloss Solitude, à Stuttgart, entre 2005 et 2007, il commence ses recherches sur l’acteur-performer en rapport avec la technologie, avant de s’installer en France en 2007 et de poursuivre ces recherches, d’abord dans le cadre d’une résidence au Centre International des Récollets à Paris, puis durant une longue formation sur le clown au Centre National des Arts du Cirque (CNAC) à Châlons-en-Champagne.
En 2009, il retrouve Begat Theater sur la création
Histoires Cachées, puis Je Voudrais Tant... en 2013, projet qui se transforme en La Disparition. En 2014, il s’installe en Occitanie, d’où il poursuit son travail avec Begat Theater à distance ou en tournée. Il développe plusieurs projets de territoire dans le Sud Cévennes, notamment la création en 2017 d’un tiers-lieu à Saint-Hippolyte-du-Fort (30). Il débute en 2020 une recherche sur HOME/LAND avec Begat Theater, en collaboration avec WaxFactory et la compagnie portlandaise Hand2Mouth.
En parallèle de son travail d’artiste, Dion a dirigé des formations et encadré des ateliers de pratiques théâtrales, en France notamment avec Villette en Piste (au Parc de la Villette) et La Ferme du Buisson, en Angleterre avec l’Université de Dartington, et aux États-Unis avec le Caramoor Institute, New York.

Stephan Pastor

Né en 1968, Stephan Pastor est artiste dramatique. Dès l'âge de 11 ans, il se forme au métier d'acteur dans la classe d'art dramatique de Sophie Laurence, au conservatoire de Manosque. Après le bac, il rejoint la troupe de son professeur, le Théâtre de Haute Provence, et y travaille à plein temps durant 4 ans. La troupe est issue du mouvement de la décentralisation. Par la suite, il croise de belles aventures artistiques; le Théâtre 27 (Taxi-théâtre, Trahisons, Orgie), Carboni e Spirituosi (L'École des femmes, Zorro la légende, Le Jeu de Don Cristobal), Tomas Ostermeier (Recherche Faust-Artaud), le Théâtre de Cuisine (L'Opéra Bouffe), le badaboum théâtre (Comment Wang Fo fût sauvé), la Cie Trace(s) en Poudre (Ecce Homo), le Bambou orchestra (Le Bois de bambou), le Begat Theater, (Le Jardin aveugle, La Disparition, Askip), L'entreprise Cie François Cervantes dont il demeure membre du collectif d'artistes (La Table du fond, Silence, Le Soir, Une île, Le Dernier quatuor d'un homme sourd, La Distance qui nous sépare, Carnages), Erd'o (Yvonne princesse de Bourgogne sur château-toboggan). Au fil du temps, il considère l'acteur responsable de l'oeuvre au même titre que l'auteur, le metteur en scène, le dramaturge. Il ne sépare pas l'acte de jouer, de diriger, de transmettre. Depuis 2000, il nourrit le besoin de porter des projets artistiques et d'éclairer son langage dramaturgique. Il crée la Compagnie Pirenopolis dont il assume aujourd'hui la responsabilité artistique. (Bénédito drame sans parole, Une si belle fin de journée, Ne reste pas dans mes jupes, La Nuit de Domino, Précieux(ses) le Grand Bureau des Merveilles, L'Uruguayen).

Philippe Laliard

Philippe Laliard a fait des études en son/lumière et a acquis son expérience professionnelle en France, Espagne, Amérique du Sud et aux Etats-Unis. Co-fondateur de Begat Theater en 1992, il est le directeur technique de toutes les créations prenant en charge le son et la lumière, la construction de décors, ainsi que le développement de nouvelles technologies. Il est aussi interprète au départ des parcours proposés par la compagnie (Les Demeurées, Histoires Cachées, La Disparition, HOME/LAND).