FORMATION PRO - Masques larvaire et neutre : les métamorphoses de l'acteur

Formation
Du 28 octobre au 8 novembre 2024
Inscriptions jusqu'au 27 septembre 2024
Marseille
Avec Sydney Bernard et Gaël Guihot
Masques larvaire et neutre

Ce stage revisite les fondements de la pédagogie de l’acteur à travers le jeu masqué et l’esprit de la Biomécanique de Meyerhold, pour l’acquisition d’une véritable boite à outils de l’acteur-créateur. La philosophie de cette formation s’éloigne du jeu traditionnel en frontal pour aborder le théâtre immersif en privilégiant le travail du corps, l’imprégnation musicale et la manipulation d’objets pédagogiques. Les masques Neutres, Larvaires et Métamorphes » sont des vecteurs créatifs au service du jeu de l'acteur, ils ouvrent des voies de recherches originales à l’aide de techniques exigeantes et spectaculaires. Le programme développe une grammaire physique adaptée pour l’acteur ; le travail du chœur ; le jeu en aveugle (la Phantasia) ; la disponibilité et l’écoute ; le rythme, les états de rêve éveillé et la conscience de l’espace.

La formation se construit selon 3 axes :

- L'approche du masque neutre (la technique) qui permet d'identifier les gestes parasites, de s'entraîner aux ruptures de rythmes, de créer avec son corps un espace narratif non mimétique (avec des masques fabriqués par Den)
- L'approche des masques Larvaires (le ludique) et Métamorphes (l’artistique) permet de quitter la réalité pour l'extra-réalité, de métamorphoser son corps pour l'hybrider dans des univers imaginaires, de donner un schéma narratif complet et reproductible, de s’entrainer au jeu d’acteur dans des mondes virtuels (à partir de masques originaux fabriqués par Pierre Filliez)

- L'approche de la Biomécanique de Meyerhold, entraîne à la "non-pensée" pour libérer le corps et faire naître le mouvement juste, apprend la maîtrise de l'équilibre et de la répétition, augmente la qualité et la sensibilité de la relation à l'autre et au groupe, et permet d'inventer une rythmique corporelle, pour en faire un acte artistique tonique où la force et la beauté dominent (est fort ce qui est juste, est beau ce qui est vrai).

Objectifs pédagogiques :

- Recourir aux rituels d’engagement et la disponibilité avec le masque neutre.
Réinventer le geste, déstructurer ses réflexes avec le masque larvaire et jouer avec les états de rêve éveillé avec les masques métamorphes
Libérer le corps par la « non-pensée » et faire naître le mouvement avec la biomécanique

MODALITÉS

Du 28 octobre au 8 novembre 2024 à Marseille
Formation entièrement en présentiel
Durée du stage :
10 jours / 70 heures
Public concerné : acteurs, danseurs, mimes et tous les artistes qui souhaitent sortir de leur zone de confort
Conditions d'accès : avoir des droits à la formation disponibles auprès de l'AFDAS (autres financements : nous contacter)
Tarifs : nous contacter
Informations & inscription : formationpro@lareplique.org / 04 26 78 12 80
Date limite d'inscription : vendredi 27 septembre 2024
Dans un souci d'inclusion et d'amélioration de notre accessibilité, nous vous invitons à signaler d'éventuelles situations de handicap afin que nous puissions en tenir compte au mieux.

Intervenant(s)
Sydney Bernard

Formé par l’une des dernières élèves de Charles Dullin, il complète sa formation auprès de Marcel Marceau, et d’élèves de Lecoq et de Fratellini. Parallèlement, il étudie la Biomécanique de Meyerhold, la Ligne des Actions Physiques de Stanislavski et l’histoire du théâtre. Il est lauréat du concours des compagnies amateurs avec Le Contre- Pitre d’Hélène Parmelin, (Prix du public, Prix de la SACD, Prix du Masque d’Or). Il travaille un an à la Comédie-Française au service des acteurs, joue avec Rudolph Noureev au Châtelet et créé l’école du théâtre de l’Ombre à Paris, 1ère école privée de formation du comédien, agréée par le Ministère de la culture. Il crée le Théâtre Clavel à Paris, puis s’implante en Bretagne. Il collabore avec les débuts du Fourneau à Brest, joue pour François Mitterrand à l’Élysée et tourne ses spectacles dans le monde entier, dont le premier 20 000 lieues sous les mers au théâtre, avec plus de 1 000 représentations. Dans ses créations théâtrales, il cherche à unir autour des textes, le visuel, la science et le théâtre immersif (Les Astrobulles ; La Mouche ; La Machine à Explorer le Temps, ...). La pédagogie de l’acteur est transversale à tout son parcours et, aujourd’hui, il se consacre entièrement à l’enseignement. Il dirige un cours à Brest et des stages sur le masque Métamorphe avec La Réplique à Marseille et d’autres établissements pour acteurs.

Gaël Guihot

Formé au théâtre physique et à l’art du masque auprès de Sydney Bernard, Léonor Canales et Sébastien Maggiere, il joue et écrit ses propres spectacles. Issu de l’éducation populaire, il collabore régulièrement avec des instituts de formations sociales et médicosociales. Musicien, comédien, pédagogue, il est également titulaire d’un master Développement des actions culturelles dans les territoires, il développe un regard critique sur la création contemporaine dans les espaces non-dédiés (tiers-lieu, friches, squats) et s’investit pleinement dans la recherche autour du masque et de la pédagogie métissée de Sydney Bernard.